Des bateaux construits à partir de meubles, d’objets divers et de matériaux recyclés moteurs y compris, donnant un effet visuel des plus féérique…
C’est l’étrange, mais néanmoins réussi projet “The Swimming Cities“ mis en image par Tod Seelie.
Ces OFNI hybrides entre bateaux et morceaux de petites villes flottantes ont navigué de la Slovénie à Venise, en passant par les canaux et la mer Adriatique, conduit par une “bande” d’artiste, plasticien, photographe et fou furieux en tous genres.
Aussi improbable que poétique, ce projet nous rappelle que tout ce qui peut être imaginé peut être construit.
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Le site officiel “The Swimming Cities of Serenissima“ 
Le Portfolio de Tod Seelie